Pose de l’ossature du plafond

En perçant le plafond pour poser des étais, grosse frayeur: de l’eau se met à couler. Michel est en panique lorsque j’arrive. On passe des coups de fil, on récupère les clefs de Nathalie, qui habite au-dessus, on va vérifier que rien ne fuit.

Après analyse des plans, il s’avère qu’il ne peut s’agir d’une canalisation. Il se sera agit d’eau retenue dans une des conduites intérieures de la chape, à l’occasion d’un dégât des eaux, par exemple, et qui se sera échappée au perçage. Tout va bien. On peut respirer et continuer.

L’ossature est bientôt prête à recevoir les plaques de plâtre.