Les bons outils

Gérard et Michel se sont installés et ont déployé un arsenal impressionnant. Il va falloir débiter des mètres et des mètres de battants et cette scie sur table à coupe d’onglets n’est pas du luxe, comme ne sont pas du luxe les outils pneumatiques qu’alimentent le compresseur. Le local associatif du CUB nous sert heureusement de stockage, que nous vidons provisoirement lorsqu’il doit servir pour accueillir une activité sportive, une fête ou un anniversaire.

Une ceinture d’isorel a été posée en périphérie. Elle dessine les bords intérieurs de la boîte. L’isorel lui même repose sur une bonne épaisseur de colle à parquet résiliente qui permet d’isoler la structure de l’ossature du sol en béton. D’autre part, il s’agit d’un matériau qui possède de bonnes propriétés absorbantes, comme me le démontre Gérard en présentant la plaque devant moi pour me faire faire des tests d’écoute avec, sans, avec, sans, etc.

L’ossature de battants est mise en place progressivement. Gérard est en train de prendre la mesure de la géométrie exacte de la pièce, de découvrir les fausses parallèles. Il faut, par exemple, compenser un angle à l’avant.

Anticipant sur la pose prochaine du parquet l’on commence à repérer les anfractuosités et les irrégularités du sol qui pourraient provoquer des reliefs et des bosses.