Le retour de la climatisation

Aujourd’hui, on fait passer les câbles audio dans les passages techniques et Yann est de retour pour mettre en place les conduits de climatisation. J’ai acheté du câble Starquad, très cher, mais ça en vaut la peine parce que, grâce à ses deux fils par phase et grâce à un blindage ad hoc, les parasites, comme ceux des téléphones portables ou les buzz d’un transformateur, sont totalement éliminés. S’agissant de l’installation fixe et de câbles qui vont rester dans les murs, il ne faut pas mégoter sur la qualité. Et comme j’en ai acheté cent mètres, on va pouvoir se faire pas mal de câbles blindés pour le studio.

J’ai demandé à Manuel de prévoir un câble réseau. D’une part cela nous permettra d’avoir du réseau filaire, sans recourir au Wifi et d’autre part parce que si, d’aventure, nous venions à estimer que le Mac Pro fait trop de bruit, nous pourrions y remédier en le déportant dans l’entrée au moyen d’un système de déport du type Ihse.

On a droit à un essai de climatisation et c’est incroyable. Il fait frais et on n’entend rien, malgré la porte ouverte. Yann module le débit de l’air climatisé dans le caisson de projection en disposant des chicanes de laine de roche à l’intérieur du tuyau.